Ce que le WWF fait pour protéger le « cœur vert de l’Europe »

Le WWF mène des projets de long terme pour que le « cœur vert de l’Europe » reste un lieu de vie idéal pour tous et que l’humain gère la région de façon durable, en respectant l’ensemble des espèces animales et végétales qui y vivent. 

À cette fin, nous travaillons avec les communautés locales, notamment dans les domaines de l'écotourisme et de la gestion durable des forêts (FSC), afin de sensibiliser les populations et de préserver les richesses naturelles de cette région. 

Le WWF veille à protéger de manière efficace les zones naturelles sauvages de la région ; à créer des corridors écologiques pour le déplacement des ours bruns et des autres grands carnivores de la région ; à réintroduire les bisons européens à l’état sauvage ; à assurer la protection des forêts ; et à veiller à la préservation des rivières et des zones humides qui forment, entre autres, l’habitat des esturgeons, une espèce qui peuple ces eaux depuis des millions d'années.

Découvrez nos actions dans notre rapport annuel

Situation géographique

Le « cœur vert de l’Europe » traverse les frontières de la Bulgarie, Hongrie, Moldavie, Ukraine, Roumanie, Slovaquie et Tchéquie

Superficie

209 256 km²

Climat

Continental et tempéré-continental

Paysage

Montagneux, forêts de hêtres, de sapins blancs et de feuillus, pâturages de montagne, prairies de fauche, rivières, zones humides, dunes de sable, prairies alluviales, saules blancs, plantes aquatiques

Protéger le « cœur vert de l’Europe », c’est aussi agir sur

DÉFORESTATION

Les forêts du « cœur vert de l’Europe » sont menacées par l’exploitation non contrôlée ainsi que par les activités humaines comme les grands travaux d’infrastructures.

En savoir plus

Déforestation

BRACONNAGE ET COMMERCE ILLÉGAL

La surpêche et le braconnage sont les principales menaces qui pèsent sur de nombreuses espèces, notamment sur l’esturgeon. Sa valeur économique est importante en raison de son emploi pour le caviar, vendu sur le marché noir en Europe.

en savoir plus

Braconnage et commerce illégal

DÉGRADATION DE L’HABITAT

Le développement d’infrastructures fragmente l’habitat des espèces emblématiques de la région comme l’ours brun, le lynx boréal, le loup ou l’esturgeon.

En savoir plus

Dégradation de l’habitat

CONFLITS HUMAIN-ANIMAL

En Europe centrale et de l’Est, l’empiètement de l’humain sur les espaces naturels sauvages et la fragmentation de l’habitat créent des conflits entre les grands carnivores et les populations locales.

En savoir plus

Conflits humain-animal

L’ours brun

L’ours brun est un animal emblématique des forêts d’Europe. Sa présence est un indicateur essentiel de la bonne santé des écosystèmes européens. Pourtant, les populations d’ours brun se réduisent sur notre continent.

Le loup

Le « cœur vert de l’Europe » abrite une des populations les plus importantes de loups en Europe. Mais cette espèce est constamment soumise à des menaces comme la déforestation, le braconnage et le conflit humain-animal.

 

L'Europe centrale et de l’Est offre une fenêtre fascinante sur le passé et le futur, à condition que nous acceptions les défis et les opportunités de vivre en harmonie avec ses espèces sauvages uniques et sa nature riche en biodiversité.

Céline De Caluwé,

Program Manager

Comment puis-je faire la différence ?

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons poursuivre notre travail de protection de l’environnement pour construire un monde dans lequel l’humain vit en harmonie avec la nature. Une nature vivante et résiliente, que nous pourrons fièrement transmettre aux générations suivantes. Il existe une multitude de possibilités pour agir ensemble !

Array
Array