Le WWF dans votre testament

Offrez un avenir à la nature

Si vous lisez ceci, c’est peut-être parce que vous souhaitez laisser derrière vous une planète vivante, riche de sa diversité. Léguer un monde meilleur aux générations futures, c’est aussi la raison d’être du WWF. 

Faire un legs et inscrire le WWF dans son testament est un geste de générosité et de conviction fort pour l’avenir, qui permet de faire la différence pendant les décennies à venir… et de rendre à la nature ce qu’elle nous a offert de notre vivant.

Le WWF figure depuis plusieurs années déjà sur la liste des œuvres caritatives que nous soutenons. La préservation de l’environnement et des espèces sauvages est une cause qui nous tient particulièrement à cœur. Notre planète mérite vraiment d’être protégée. En tant que vétérinaire, je suis très sensible à la protection de la nature. J'ai grandi à la campagne et enfant, j'adorais jouer dans les champs et observer les alouettes. Aujourd’hui encore, la nature est pour moi une source d’inspiration et de bien-être. Inclure le WWF dans notre testament a été pour nous une évidence. C’est notre façon de témoigner de notre amour pour la planète.

Un panda dans un arbre en gros plan au milieu de la forêt chinoise

Vous sauvez ce qui
est essentiel

Notre mission est à la hauteur de l’urgence de la situation actuelle. Nous devons agir pour protéger les espèces animales vulnérables, préserver la biodiversité et avoir un impact positif sur le climat.

Tigre adulte couché dans une rivière sous un tronc d'arbre

Une expertise internationale, des actions locales

En faisant ce choix, vous nous permettez de continuer notre travail à travers le monde, mais aussi en Belgique, ce qui est un geste merveilleux pour les générations futures de notre pays.

Deux loups gris et un loup blanc adultes jouant dans l'herbe

La gestion financière du WWF est transparente

Au-delà de sa réputation internationale dans le domaine de la conservation de la nature, le WWF est membre de l'AERF, l'Association pour une Éthique dans les Récoltes de Fonds. Celle-ci s’engage à fournir des garanties de qualité morale dans les récoltes de fonds et à assurer la transparence des comptes.

Une troupe de lionnes en chasse dans la savane africaine

La promesse du WWF

Choisir le WWF, c’est faire confiance à nos années d’expertise.

  • Votre choix est une décision personnelle qui doit être prise à votre rythme. Si vous avez besoin de nous, nous sommes là pour vous aider.
  • Nous respectons votre vie privée et les détails que vous nous communiquez restent confidentiels.
  • Nous utiliserons votre héritage avec le plus grand soin et le plus grand respect. Votre générosité fera la différence. Le WWF y veillera.

votre contact privilégié

En tant que Gestionnaire des Relations Testamentaires, Dominique Weyers vous accompagne en toute discrétion dans la rédaction de votre testament sur lequel le WWF apparaîtra en tant que légataire. Ainsi votre testament sera exécuté selon votre volonté.

Par email

[email protected]

Ligne directe

+32 (0) 476 58 07 42

Demander votre brochure pour plus d'information

* champs requis

Organiser sa succession

En Belgique, vos héritiers légaux (enfants et conjoints) sont prioritaires et une part de votre patrimoine doit leur être réservée : c’est ce que l’on appelle la part réservataire. Si vous ne réalisez pas de testament, ce sont vos proches (parents, frères et sœurs, ou leurs enfants) qui hériteront de vos biens en totalité.

Si vous ne réalisez pas de testament, ce sera la loi qui déterminera ce que vos proches hériteront (dévolution légale de la succession). A commencer par vos enfants et conjoint. Ensuite vos parents, frères et sœurs, oncles et tantes et neveux et nièces seront éligibles.

Si vous n’avez désigné personne par testament ou s’il n’y a aucun membre de votre famille pouvant prétendre à l’héritage ni de conjoint survivant, votre héritage reviendra alors à l’État belge.

Vous disposez librement de la part restante, appelée la quotité disponible : vous pouvez choisir à qui celle-ci revient et notamment la léguer à une bonne cause, comme le WWF. C’est une décision qui nécessite une réflexion importante et le WWF, ainsi que votre notaire, peuvent vous accompagner, sans aucun engagement de votre part.

Comment rédiger votre testament ?

Au moment de rédiger votre testament, trois options s’offrent à vous. Vous pouvez réaliser :

Un testament authentique

vous dictez le contenu de votre testament à votre notaire en présence de deux témoins ou d’un second notaire. Vos dernières volontés sont traduites dans un langage juridique qui les rend parfaitement claires pour une interprétation future. Après relecture, il vous sera demandé de signer le document. Le testament est conservé chez votre notaire. À votre demande, celui-ci peut l’enregistrer dans la plus stricte confidentialité au Registre Central des Testaments (géré par la Fédération Royale du Notariat Belge).

Un testament olographe

vous rédigez votre testament seul·e, sans faire appel à un notaire. Ce testament est dit « olographe » car il est manuscrit. Pour être valable, il doit être écrit en entier à la main (il ne doit jamais être tapé à la machine, même en partie), être daté précisément (l'indication du jour, du mois, et de l'année sont indispensables) et être signé. Nous vous conseillons de le faire enregistrer au Registre Central des Testaments car, malheureusement, un testament non retrouvé équivaut à un testament non existant.

Un testament international

si vous souhaitez léguer des biens à l’étranger ou si un élément dans votre succession va au-delà des limites nationales, réaliser un testament international est la meilleure solution. Vous rédigez alors votre testament avant de le transmettre à un notaire en présence de deux témoins. Vous déclarez devant le notaire qu’il s’agit bien de votre testament, puis vous datez et signez le document. Le notaire y joindra une déclaration certifiant que toutes les dispositions légales ont été respectées.

Quelles sont les différentes formes de legs ?

Dans votre testament, vous définissez votre legs, c’est la disposition testamentaire qui vous permet de désigner qui bénéficiera de votre patrimoine. Votre testament en donne les règles : c’est grâce à lui que vos souhaits seront respectés. Vous pouvez léguez des biens « meubles » (fonds bancaires, portefeuille d’actions, argent, bijoux, œuvres d’art) et/ou des biens immobiliers (une maison, un appartement ou une villa). La personne qui reçoit l'héritage s'appelle le légataire. Le(s) légataire(s) doi(ven)t accepter le testament pour qu'il puisse être exécuté.

Il existe trois types de legs :

LEGS UNIVERSEL

Vous transmettez la totalité de votre patrimoine à une ou plusieurs personnes (le/les légataire(s) universel(s)), qui en assument le passif éventuel, tout en préservant le droit du conjoint survivant et celui des enfants. Si vous n'avez pas d'héritier de sang, il est recommandé de désigner un légataire universel.

LEGS A TITRE UNIVERSEL

Vous transmettez au(x) légataire(s) une quote-part (30%, 50%) d’une partie de votre patrimoine (meuble ou immobilier).

LEGS PARTICULIER

Vous choisissez de désigner les biens de façon précise pour chaque bénéficiaire : maison, somme d'argent, etc. Ce(s) bénéficiaire(s) s’adresse(nt) à vos héritiers ou légataires universels pour obtenir son/leurs legs.

Il s’agit des trois principales options mais d’autres possibilités existent, comme celle de réaliser un legs en duo (qui consiste à partager votre héritage entre votre(vos) légataire(s) et une bonne cause, comme le WWF, qui s’acquitte alors de la totalité des droits de succession). Comme les droits sont fortement réduits pour les associations reconnues, cette formule peut s’avérer très intéressante pour vos héritiers, qui pourront recevoir une somme supérieure à celle qu’ils auraient reçue s’ils avaient été les uniques bénéficiaires.

Vous vous posez certainement des questions bien légitimes. Quelles démarches effectuer ? Comment définir un legs en duo ? Comment s’assurer que votre volonté sera respectée ? Comment répartir équitablement votre patrimoine entre vos héritier·ères et la cause que vous souhaitez soutenir ? Devriez-vous opter pour une donation de votre vivant, un legs par testament ou donner par le biais de votre assurance-vie ? Dominique Weyers se tient à votre disposition pour toute question et pour vous aider dans votre démarche ([email protected] ou +32 476 58 07 42).

Note : En Flandre, le décret du 19 mars 2021, entré en vigueur au 1er juillet 2021, supprime dans bien des cas l’avantage fiscal du legs en duo. Cette technique peut donc toujours être utilisée, mais ne procurera généralement plus d’avantage fiscal. Afin de répondre en partie aux besoins des personnes qui n'ont pas de famille proche et qui souhaitent favoriser un tiers par le biais d'un testament, le Gouvernement flamand a introduit « l’Héritage entre amis » par le même décret. Vous pouvez léguer une partie de votre patrimoine à un tiers jusqu'à un montant de 15 000 € au taux de succession avantageux de 3 %. Attention, cela ne s'applique qu'à la première tranche de 15 000 € de l'ensemble de votre patrimoine. (Depuis le 1er janvier 2024, cet « héritage entre amis » s’applique également en Région de Bruxelles-Capitale).

Réaliser votre testament gratuitement en ligne 

En partenariat avec Legacio, le WWF vous propose de préparer votre testament en ligne au profit de la protection de la nature, avec la vérification d’un expert en succession. Obtenez gratuitement en quelques minutes un modèle de testament 100% adapté à votre situation. L’équipe de Legacio est constituée de conseillers et conseillères juridiques et expert·es qui s’assurent de la validité et de la bonne rédaction de votre testament. Vous pouvez accéder à ce service via la page ci-dessous en utilisant le code WWF2.

Utiliser notre document de travail

Lorsque vous décidez de rédiger un testament, cette décision n’engage pas seulement votre personne, elle implique également les personnes qui devront liquider votre succession. Ce document qui reprend toutes vos données et avoirs, pourra prévenir de nombreux problèmes et ambiguïtés.

Document de travail

Si vous désirez faire un legs en faveur du WWF, il est nécessaire de reprendre les informations suivantes dans votre testament. Vous avez le choix entre l’une des 3 entités (ces 3 entités forment une seule entité opérationnelle – dans la pratique, nous formons une seule et même équipe) :

WWF-Vlaanderen
Boulevard Emile Jacqmain, 90
1000 Bruxelles
Numéro Entreprise : 0415 822 172

WWF-Communauté Francophone
Boulevard Emile Jacqmain, 90 
1000 Bruxelles
Numéro Entreprise : 0420 952 383

WWF - Belgium
Boulevard Emile Jacqmain, 90
1000 Bruxelles
Numéro Entreprise : 0408 656 248

Ni fleurs ni couronnes

Les funérailles sont un moment important où l’on se plonge avec émotion dans la vie de la personne disparue, une occasion de se concentrer sur ses accomplissements, son sourire, mais aussi son engagement pour les causes qui lui tenaient à cœur. « Ni fleurs ni couronnes » est un coutume qui consiste à inviter ses proches et toutes les personnes qui souhaitent honorer la mémoire du défunt à ne pas acheter de fleurs et à plutôt faire un don à une organisation en son souvenir. Un geste symbolique qui permet de transmettre ses convictions.

Vous préparez vos obsèques ou celles d’un proche disparu qui souhaitait que son soutien au WWF perdure ? Nous vous livrons ci-dessous les informations à utiliser, afin que nous puissions informer la famille du montant récolté en son souvenir :

Compte bancaire WWF : BE12 3100 7350 7292
Communication : En souvenir de prénom nom (en toutes lettres)

Vous avez des questions ?

Au-delà de sa réputation internationale dans le domaine de la conservation de la nature, le WWF est membre de l’Association pour une Éthique dans les Récoltes de Fonds (AERF). Celle-ci s’engage à fournir les garanties de qualité morale dans la récolte de fonds et à assurer la transparence des comptes. Retrouvez toutes les informations dans notre rapport annuel publié chaque année en ligne.

Quelle que soit la taille de votre geste, il fait la difference pour les projets de conservation de la nature du WWF.

En tant qu’ASBL, le WWF bénéficie d’un tarif réduit sur les droits de succession, ce qui permet de consacrer presque la totalité de ce que vous léguez à nos projets. Pour la Flandre, les droits de succession s’élèvent depuis le 1er juillet 2021 à 0 % , pour la Région de Bruxelles-Capitale et la Région Wallone, à 7 %.

Le décret flamand du 19 mars 2021, entré en vigueur au 1er juillet 2021, supprime dans bien des cas l’avantage fiscal du legs en duo. Cette technique peut donc toujours être utilisée, mais ne procurera généralement plus d’avantage fiscal. Elle s’applique sur toutes les successions ouvertes en Région flamande après le 1er juillet 2021, donc également sur les testaments déjà existants à cette date. Si vous avez fait un testament contenant un legs en duo en Flandre, cela ne signifie pas que votre testament n’est plus valable, mais sachez que la façon dont les droits de succession seront calculés est profondément modifiée. Il est donc possible que le testament ne puisse pas être exécuté comme vous l’aviez souhaité.

C’est pourquoi, si vous avez par le passé rédigé un testament contenant un legs en duo en Flandre, il est fortement conseillé de consulter votre notaire.

En contrepartie, le législateur flamand a introduit dans le même décret deux autres dispositions :

  • la réduction du taux d’imposition à 0% pour les donations et les legs en faveur des œuvres caritatives (au lieu de 8,5% pour les legs et 5,5% pour les donations comme précédemment). Un legs ou une donation au WWF, par exemple, n’est donc plus taxable en Flandre depuis le 1 juillet 2021.
  • “l’héritage entre amis” : cette technique vous permet de léguer vos biens à un ami ou un membre de votre famille éloignée à un tarif réduit. Ceci concerne la première tranche de 15.000 euros. Sur cette première tranche vous payerez 3% de droits de succession au lieu de 25%. L’avantage maximal est de 3.300 euros. Au-delà de la limite de 15.000 euros, les taux habituels restent d’application et peuvent atteindre les 55% (pour la tranche au-delà de 75.000 euros). Depuis le 1er janvier 2024, cet « héritage entre amis » s’applique également en Région de Bruxelles-Capitale.

Remarque ! Pour les résidents en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale, la technique du legs en duo, telle qu’initialement instaurée, reste toujours d’application.

Contrairement aux idées reçues, il est assez aisé de rédiger un testament au profit du WWF. Vous pouvez écrire votre testament vous-même, mais le faire rédiger par un·e notaire a de multiples avantages. Votre notaire pourra vous indiquer le type de testament qui vous correspond et s'assurer que celui-ci est juridiquement correct.

N’hésitez pas à prendre contact avec Dominique Weyers, notre responsable des relations testamentaires, afin qu’elle puisse vous aider dans votre démarche, et ceci en toute confiance et sans engagement.  Elle peut également vous aider a trouver un·e notaire près de chez vous.

Un testament peut toujours être adapté en fonction des évolutions de votre situation personnelle. 

Un nouveau testament annule toutes les versions précédentes, à condition de bien le stipuler dans votre testament. Pour cela il est nécessaire de réaliser la mention suivante : « Je révoque tout testament et toutes autres dispositions de dernière volonté que j’aurais pu faire antérieurement. »

Vous avez repris le WWF dans votre testament : un grand merci de votre confiance ! Il n’y a bien entendu aucune obligation à nous faire savoir que le WWF est repris dans votre testament. Cependant, nous vous invitons à nous en informer afin que nous puissions vous tenir au courant de nos résultats, et vous inviter à nos journées d’information.

Veillez à ce que votre testament puisse être trouvé. Il est important que vos proches soient au courant de son existence et qu’ils connaissent également le nom de votre notaire. Vous pouvez en informer une personne de confiance ou le laisser dans un mot en mentionnant où il se trouve.

Nous vous conseillons par ailleurs de faire enregistrer votre testament au Registre Central des Testaments car, malheureusement, un testament non retrouvé équivaut à un testament non existant. Ne déposez pas votre testament dans un coffre-fort en banque (il serait ouvert bien après votre décès). Le registre inclut uniquement l’identité du notaire, ses coordonnées et la date de dépôt. Le registre ne conserve donc pas de copie de votre testament et ne mentionne rien de son contenu. Les testaments authentiques et internationaux doivent obligatoirement être consignés dans ce registre central. Il en va de même pour les testaments olographes confiés à un notaire.

Nous vous conseillons de placer l’ensemble des documents immédiatement nécessaires en cas de décès dans un endroit sûr, où ils pourront être facilement retrouvés (souhaits concernant les obsèques, acte de naissance, copie de votre testament, informations sur les comptes bancaires, adresses de vos proches, coordonnées du notaire, etc.). Ces dispositions très simples permettent de faciliter le déroulement de votre succession : le notaire a en sa possession tous les éléments qui lui permettent de faire respecter vos volontés.