Le WWF dans votre testament

Léguer son patrimoine à la planète

Si vous lisez ceci, c’est peut-être parce que vous souhaitez laisser derrière vous une planète vivante, riche de sa diversité. Léguer un monde meilleur aux générations futures, c’est aussi la raison d’être du WWF. 

Faire un legs et inscrire le WWF dans son testament est un geste de générosité et de conviction fort pour l’avenir, qui permet de faire la différence pendant les décennies à venir… et de rendre à la nature ce qu’elle nous a offert de notre vivant.

Retrouvez dans notre brochure toutes les informations sur l'inscription du WWF dans votre testament.

Vous sauvez ce qui
est essentiel

Notre mission est à la hauteur de l’urgence de la situation actuelle. Nous devons agir pour protéger les espèces animales vulnérables, préserver la biodiversité et avoir un impact positif sur le climat.

Une expertise internationale, des actions locales

En faisant ce choix, vous nous permettez de continuer notre travail à travers le monde, mais aussi en Belgique, ce qui est un geste merveilleux pour les générations futures de notre pays.

La gestion financière du WWF est transparente

Au-delà de sa réputation internationale dans le domaine de la conservation de la nature, le WWF est membre de l'AERF, l'Association pour une Éthique dans les Récoltes de Fonds. Celle-ci s’engage à fournir des garanties de qualité morale dans les récoltes de fonds et à assurer la transparence des comptes.

La promesse du WWF

Choisir le WWF, c’est faire confiance à nos années d’expertise.

  • Votre choix est une décision personnelle qui doit être prise à votre rythme. Si vous avez besoin de nous, nous sommes là pour vous aider.
  • Nous respectons votre vie privée et les détails que vous nous communiquez restent confidentiels.
  • Nous utiliserons votre héritage avec le plus grand soin et le plus grand respect. Votre générosité fera la différence. Le WWF y veillera.

VOTRE CONTACT PRIVILÉGIÉ

En tant que Gestionnaire des Relations Testamentaires, Dominique Weyers vous accompagne en toute discrétion dans la rédaction de votre testament sur lequel le WWF apparaîtra en tant que légataire. Ainsi votre testament sera exécuté selon votre volonté.

Par email

[email protected]

Ligne directe

+32 (0) 487 65 43 88

Témoignage:

Le WWF figure depuis plusieurs années déjà sur la liste des œuvres caritatives que nous soutenons. La préservation de l’environnement et des espèces sauvages est une cause qui nous tient particulièrement à cœur. Notre planète mérite vraiment d’être protégée. En tant que vétérinaire, je suis très sensible à la protection de la nature. J'ai grandi à la campagne et enfant, j'adorais jouer dans les champs et observer les alouettes. Aujourd’hui encore, la nature est pour moi une source d’inspiration et de bien-être. Inclure le WWF dans notre testament a été pour nous une évidence. C’est notre façon de témoigner de notre amour pour la planète.

Concrètement, comment ça se passe ?

Organiser sa succession n’est pas une chose que l’on fait à la légère.

Vous vous posez certainement des questions bien légitimes. Quelles démarches effectuer ? Comment s’assurer que votre volonté sera respectée ? Comment répartir équitablement votre patrimoine entre vos héritier·ères et la cause que vous souhaitez soutenir ?

Nous avons regroupé ici toutes les informations pour vous guider vers la solution la mieux adaptée à vos souhaits.

La procédure

Pour commencer, il faut savoir qu’il existe trois manières de soutenir une bonne cause en y consacrant une partie de votre patrimoine : vous pouvez effectuer une donation de votre vivant, prévoir un legs dans votre testament ou faire don de votre assurance-vie.

Inscrire le WWF dans son testament

Dans votre testament, votre legs peut être constitué de biens meubles et/ou immeubles. Les biens meubles sont, par exemple, des meubles, des valeurs mobilières, un portefeuille d’action, de l'argent, des bijoux, ou des œuvres d'art. Les biens immeubles sont, par exemple, une maison, un appartement, ou une villa La personne qui reçoit l'héritage s'appelle le légataire. Le(s) légataire(s) doi(ven)t accepter le testament avant qu'il ne puisse être exécuté.

Pour que votre succession se passe dans les meilleures conditions possibles, nous vous conseillons de rédiger votre testament en présence d’un notaire. Il ou elle sera capable de vous indiquer le type de testament qui vous correspond le mieux en fonction de votre situation personnelle.

Si vous désirez faire un legs en faveur du WWF, il est nécessaire de mentionner les informations suivantes dans votre testament, selon la région où vous habitez :

Vous habitez en Flandre

WWF-Vlaanderen
Boulevard Emile Jacqmain, 90
1000 Bruxelles
Numéro Entreprise : 0415 822 172

Vous habitez en Wallonie

WWF-Communauté Francophone
Boulevard Emile Jacqmain, 90 
1000 Bruxelles
Numéro Entreprise : 0420 952 383

Vous habitez à Bruxelles

Vous avez le choix entre les deux coordonnées : en Wallonie ou en Flandre.

Utiliser notre document de travail

Lorsque vous décidez de rédiger un testament, cette décision n’engage pas seulement votre personne, elle implique également les personnes qui devront liquider votre succession. Ce document qui reprend toutes vos données et avoirs, pourra prévenir de nombreux problèmes et ambiguïtés.

Document de travail

Vous avez besoin d’informations supplémentaires ?

Pour en savoir plus sur les legs ainsi que les outils et l'aide proposée par le WWF, téléchargez notre brochure dédiée.

Vous avez des questions ?

En tant qu’ASBL, le WWF bénéficie d’un tarif réduit sur les droits de succession, ce qui permet de consacrer presque la totalité de ce que vous léguez à nos projets. Pour la Flandre, les droits de succession s’élèvent à 8,5 % ; pour la Région de Bruxelles-Capitale et la Wallonie, à 7 %. 

Au-delà de sa réputation internationale dans le domaine de la conservation de la nature, le WWF est membre de l’Association pour une Éthique dans les Récoltes de Fonds (AERF). Celle-ci s’engage à fournir les garanties de qualité morale dans la récolte de fonds et à assurer la transparence des comptes. 

Quelle que soit la taille de votre geste, il fait la différence. Retrouvez plus d’informations sur nos recettes et dépenses dans notre dernier rapport annuel.

La rédaction d’un testament ne se fait pas tous les jours. Cependant, il est important de planifier votre héritage, et de stipuler vos souhaits dans un testament. Voici les différents types de testaments :

  • Testament authentique ou notarié
    Vous dictez le contenu du testament à votre notaire en présence de deux témoins ou d’un second notaire. Vos dernières volontés sont traduites dans un langage juridique qui les rend parfaitement claires pour une interprétation future. Après relecture, il vous sera demandé de signer le document. Le testament est conservé chez votre notaire. Ce type de testament engendre un coût, mais il offre plus de sécurité. Le notaire enregistrera votre testament auprès du Registre Central des Testaments (RCT).
  • Testament olographe
    Un testament olographe est un testament manuscrit, signé et daté de votre main. Il n’est pas indispensable de consulter un notaire, ce qui a l’avantage de n’occasionner aucuns frais. Il arrive toutefois que des difficultés surviennent après le décès du testateur, en raison de divergences d’interprétation ou de doutes quant à la validité du document. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous adresser à un notaire pour faire relire votre testament et l’enregistrer au Registre Central des Testaments (CRT).
  • Testament international
    Si vous possédez des biens à l’étranger que vous souhaitez léguer, optez pour un testament international. Vous pouvez rédiger un testament manuscrit que vous transmettez ensuite à un notaire en présence de deux témoins. Vous déclarez devant le notaire qu’il s’agit bien de votre testament, puis vous datez et signez le document. Le notaire y joint une déclaration certifiant que toutes les dispositions légales ont été respectées. 

Le legs est une manière de léguer dans votre testament. La personne qui reçoit le legs s’appelle le légataire. Le(s) légataire(s) doi(ven)t accepter le testament avant qu’il puisse être exécuté.

Il existe plusieurs sortes de legs : 

Un legs universel : tous les biens de votre succession, exceptée la part que vous léguez d’une autre manière, via un autre legs à titre particulier ou universel.

Un legs à titre universel : un pourcentage déterminé de vos biens.

Un legs à titre particulier : une somme d’argent déterminée ou un bien précis tel qu’une habitation, une peinture ou un bijou.

Un legs en duo : Le legs en duo se compose de deux legs. Vous léguez une somme, un bien spécifique ou un pourcentage de vos biens à un.e héritier.ère via votre testament et une autre somme, un autre bien spécifique ou un pourcentage de vos biens au WWF. Ce dernier devra supporter, outre ses propres droits de succession, ceux de l’héritier.ère. L’héritier.ère recevra donc un héritage net et ne devra plus payer aucun droit de succession, puisque le WWF l’aura fait pour lui. Ajouter le WWF à votre testament peut donc s’avérer avantageux pour vos autres héritier.ères, dont l’héritage net sera plus élevé.

Note sur la réforme du gouvernement flamand :

  • Changement legs en duo en Flandre
    Le gouvernement flamand a donné son feu vert pour une réforme de la réglementation fiscale relative au legs en duo. Si les modifications proposées sont approuvées, la technique ne générera plus d’avantage fiscal à des parents éloignés ou des tiers à partir du 1er juillet 2020. À Bruxelles et en Wallonie, la réglementation fiscale en matière de legs en duo reste inchangée.

    Pour le moment, nous ne connaissons pas encore les nouvelles modalités applicables en Flandre. Nous suivons de près l’évolution et vous invitons à nous contacter si vous avez des questions. Dès que le décret sera voté, nous vous en informerons.
  • J’ai un legs en duo. Que faire ?
    Tant que la nouvelle réglementation n’est pas d’actualité, vous ne devez rien faire. Les legs en duo d’aujourd’hui restent en vigueur jusqu’au 1er juillet 2021 et vous pouvez prévoir d’autres possibilités dans votre testament (décision subsidiaire). Après le 1er juillet 2021, vous pouvez encore adapter votre testament. 
  • Quel legs choisir à partir de juillet 2021 ?
    Un legs en duo dans votre testament restera possible, mais en Flandre celui-ci n'apporte plus d’avantage fiscal à des bénéficiaires. Si vous habitez Bruxelles ou la Wallonie, la technique du legs en duo reste inchangée. 

Contrairement aux idées reçues, il est assez simple de rédiger un testament dans lequel le WWF est repris. Vous pouvez écrire votre testament vous-même, mais le faire rédiger par un·e notaire a de multiples avantages. Votre notaire pourra vous indiquer le type de testament qui vous correspond et s'assurer que celui-ci est juridiquement correct.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous afin que nous puissions vous aider avec la rédaction de votre testament, et ceci en toute confiance et sans engagement.  Nous pouvons également trouver un·e notaire près de chez vous.

Un testament peut toujours être adapté en fonction des évolutions de votre situation personnelle. 

Sachez aussi que la nouvelle législation sur l’héritage, qui est d’application depuis le 1er septembre 2018, vous offre plus de liberté en vous laissant la possibilité d’attribuer la moitié de votre héritage à qui vous voulez et, également à une association. Il se peut donc que cette nouvelle loi vous donne de nouvelles possibilités et que vous désiriez revoir votre testament actuel. 

Un nouveau testament annule toutes les versions précédentes, à condition de bien le stipuler dans votre testament. 

Il n’y a aucune obligation à nous faire part que le WWF est repris dans votre testament. Cependant, nous vous invitons à nous en informer afin que nous puissions vous tenir au courant de nos résultats, et vous inviter à nos journées d’information.