Loup

Loup

Famille

Canidés

Nom scientifique

Canis lupus

Population

17 000 loups en Europe, mais moins d'une dizaine en Belgique

Régime alimentaire

Carnivore (grands herbivores et petites proies comme des rongeurs)

Reproduction

Chaque printemps, les parents du clan familial se reproduisent, et la femelle donne naissance deux mois plus tard une portée de quatre à huit petits

Habitat

Forêts, steppes, paysages agricoles et montagnes

Taille et poids

66 à 81 cm au garrot / 25 à 50 kg

Région

Europe et Asie

Statut

Préoccupation mineure de façon globale, et en danger critique d’extinction en Belgique

Les menaces qui pèsent sur le loup

Le loup n’a pas bonne presse. Chassé à outrance pendant longtemps, il a presque disparu au milieu du 20e siècle en Europe de l’Ouest. Depuis 1992, le loup est légalement protégé par la directive Habitats de l’UE. Malheureusement, son avenir reste incertain en Belgique, où seuls quelques individus sont recensés à ce jour.

DESTRUCTION DE L’HABITAT

L’urbanisation, l’exploitation forestière et la construction de routes contraignent le loup à s’installer dans des habitats limités et fragmentés. Pour chasser, l’animal s’aventure hors des zones sauvages, où il arrive qu’il se fasse écraser ou abattre.

EN SAVOIR PLUS SUR CETTE MENACE

DESTRUCTION DE L’HABITAT

CONFLITS HUMAIN-ANIMAL

Des conflits peuvent apparaître entre l’humain et le loup, notamment dans les zones que l’animal avait désertées et dans lesquelles il est revenu depuis peu. Les éleveurs doivent réapprendre à protéger leur élevage. Pour les chasseurs, le loup n'est pas un concurrent, mais il est pourtant parfois vu comme tel ; ils doivent donc ci et là adapter leurs habitudes. Enfin, les loups doivent apprendre à appréhender le trafic routier et les activités humaines. Malgré tout, il existe des solutions qui rendent possible une coexistence durable et respectueuse.

EN SAVOIR PLUS SUR CETTE MENACE

CONFLITS HUMAIN-ANIMAL

L’engagement du WWF-Belgique

Le WWF-Belgique plaide pour que des mesures de protection des loups soient mises en place pour rassurer les éleveurs et permettre une cohabitation harmonieuse avec le canidé. Plus loin de chez nous, le WWF-Belgique soutient financièrement les équipes actives dans le « Cœur vert de l’Europe » en Europe centrale et de l’Est, où de nombreuses espèces sauvages ont encore leur place. Ces équipes mettent tout en œuvre pour protéger l’habitat du loup.

Aider les éleveurs à préserver leurs troupeaux des attaques du loup en Belgique

Une place pour le loup en Belgique

D’une part, le WWF-Belgique a créé la Wolf Fencing Team Belgium, avec ses partenaires, Natuurpunt et Natagora. Le but de ce groupe de bénévoles est d’aider les éleveurs à mieux préserver leurs troupeaux des attaques du loup. Plus informés et protégés, ils n’ont plus à craindre l’animal. Une cohabitation loup-humain se met en place. D’autre part, le WWF-Belgique a également conseillé les régions dans leur élaboration des  « Plans Loups », qui visent à rassurer et informer la population sur le loup, et à aider les éleveurs.

Mettre fin à la déforestation illégale pour permettre au loup de prospérer

Lutter contre la déforestation

En Europe, la région montagneuse des Carpates est un des seuls espaces où l’on trouve encore des forêts vierges, habitat privilégié du loup. Le WWF veut mettre fin à la déforestation illégale et assurer la préservation de toutes ces parcelles forestières pour permettre au loup, mais aussi à d’autres espèces, d’y prospérer. Pour cela, il collabore notamment avec les gouvernements pour la mise en œuvre effective du règlement Bois de l’UE.

Créer et protèger des corridors écologiques que le loup emprunte

Créer et protéger des « corridors verts »

Dans le « cœur vert de l’Europe », le WWF crée et protège des corridors écologiques que le loup, l’ours et d’autres espèces sauvages empruntent pour se déplacer d’une zone naturelle à une autre.

Array

Comment puis-je faire la différence ?

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons poursuivre notre travail de protection de l’environnement pour construire un monde dans lequel l’humain vit en harmonie avec la nature. Une nature vivante et résiliente, que nous pourrons fièrement transmettre aux générations suivantes. Il existe une multitude de possibilités pour agir ensemble !