Chat forestier

Chat forestier

Famille

Félins

Nom scientifique

Felis sylvestris sylvestris

Population

Entre 600 et 1 500 chats en Belgique (estimation)

Régime alimentaire

Carnivore - principalement des rongeurs

Reproduction

Deux à cinq petits par portée

Habitat

Différents types de forêts

Taille et poids

45 à 75 cm (avec une queue longue de 30 cm) / 2 à 7 kg

Région

Certaines parties de l’Europe et de l’ouest de l’Asie

Statut

Préoccupation mineure

Les menaces qui pèsent sur le chat forestier

En Belgique, la répartition du chat forestier reste limitée au sud du sillon formé par la Sambre et la Meuse. Le félin a des difficultés à circuler, à la fois au sein même de son habitat qui est fragmenté par les routes mais aussi au-delà, ce qui limite son expansion.

COHABITATION HUMAIN-ANIMAL

Le chat forestier est souvent victime du trafic routier. Par ailleurs, les routes fragmentent l’habitat du chat sauvage et isolent les populations les unes des autres, ce qui peut mener au déclin de l’espèce.

EN SAVOIR PLUS SUR CETTE MENACE

COHABITATION HUMAIN-ANIMAL

URBANISATION

L’activité humaine, avec ses villages et ses cultures fragmentent le paysage et agissent comme des barrières pour le félin qui ne peut plus se déplacer librement. 

URBANISATION

HYBRIDATION

Chat domestique et chat forestier coexistent et peuvent s'accoupler. De ce mélange naissent des chatons hybrides. Si leur nombre vient à augmenter, l’espèce sauvage pourrait alors disparaître, comme cela a été le cas en Écosse.

HYBRIDATION

L’engagement du WWF-Belgique

Encore relativement méconnu, le chat forestier mérite que l’on s’intéresse à lui. Le WWF-Belgique participe à étudier son habitat et ses déplacements en Europe, et plus particulièrement en Belgique. Il agit également pour protéger son habitat.

Connecter les forêts pour que le chat forestier puisse circuler librement

Connecter les forêts

Le WWF-Belgique a identifié des sites prioritaires où il faut créer des liaisons forestières, sortes de corridors verts, pour que le félin puisse circuler librement, dans un territoire plus vaste.

Comprendre la répartition pour étudier comment le chat forestier circule

Comprendre la répartition

Avec l’aide du Département de la Nature et des Forêts, le WWF-Belgique a récolté des échantillons de poils de chats forestiers pour essayer de comprendre comment l’animal circule et quels sont ses liens avec le chat domestique.

Supprimer les barrières pour permettre au chat forestier de se déplacer librement

Supprimer les barrières

Avec l'Université de Liège, le WWF-Belgique a identifié les principales routes qui forment des barrières aux déplacements du chat forestier. Aujourd’hui, il met en place des actions pour que ces routes deviennent perméables aux chats et à la faune en général.

Array

Comment puis-je faire la différence ?

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons poursuivre notre travail de protection de l’environnement pour construire un monde dans lequel l’humain vit en harmonie avec la nature. Une nature vivante et résiliente, que nous pourrons fièrement transmettre aux générations suivantes. Il existe une multitude de possibilités pour agir ensemble !