WWF bois illegal cover WWF bois illegal cover

Lutter contre le bois illégal

Le trafic de bois illégal est un crime lucratif qui pèse lourd sur les forêts mondiales. La Belgique étant un grand consommateur de bois, le WWF plaide pour l’application rigoureuse du Règlement Bois de l’Union européenne (RBUE) qui interdit toute importation de bois illégal mais aussi pour un approvisionnement en bois issu d’une gestion forestière responsable.

 

Le trafic de bois illégal : un fléau aux enjeux écologiques, sociaux et économiques

L’abattage illégal contribue à la destruction de forêts à très forte valeur écologique comme l’Amazonie, les forêts du Congo ou encore les forêts boréales et refoule les populations autochtones qui dépendent de ces forêts. En Europe, ce sont les dernières forêts anciennes des Carpates qui sont menacées. Le trafic de bois illégal est le crime environnemental le plus lucratif et prive les pays en développement de revenus importants. On estime qu’entre 15 et 30 % du bois exploité mondialement est illégal, mais cette proportion est bien plus élevée dans certaines régions2.

Tout pays consommateur est un maillon potentiel de ce trafic

L’Union européenne est un des plus grands consommateurs mondiaux de bois, et en importe depuis les grands bassins forestiers tropicaux, les forêts boréales, mais aussi depuis la Chine. La Belgique est quant à elle le 6e importateur européen de bois provenant de ces régions. Du bois originaire de pays où la corruption est main courante arrive au port d’Anvers ; 9 % de ces importations proviennent même d’états fragiles ou en conflit.
Afin d’éradiquer l’exploitation illégale et destructrice des forêts, il faut donc agir non seulement dans les pays d’origine, mais également en Europe. Cette dernière s’est munie d’un plan d’action FLEGT (Forest Law Enforcement Governance and Trade) : des structures de vérification de légalité sont mises en place dans les pays d’origine à travers un processus participatif et du côté européen, l’importation de bois illégal est interdite par le Règlement Bois de l’Union Européenne (RBUE) en vigueur depuis 2013.

Que fait le WWF pour y remédier ?

Le WWF œuvre tout du long des chaînes de valeur du bois pour transformer le secteur forestier au niveau global par une approche politique et l’engagement de la société civile et des entreprises :

  • Faciliter la dénonciation d’activités illégales par la société civile.
  • Suivi et accompagnement dans la mise en œuvre du plan d’action FLEGT dans les pays producteurs et l’application du RBUE dans les pays européens par un travail politique.
  • Pousser les entreprises à s’approvisionner non seulement en bois d’origine légale mais aussi issu de forêts gérées de manière responsable.

Que fait le WWF en Belgique ?

Le secteur du bois en Belgique doit contribuer au maintien de paysages forestiers vivants à travers le monde et en Belgique en s’approvisionnant uniquement en bois légal et de préférence issu d’une gestion forestière responsable.
Le WWF-Belgique œuvre vers ces objectifs :

 

 

 

 

 

 

Infographies