Un terrain de football Bruxellois en feu pour symboliser la déforestation  

Un terrain de football Bruxellois en feu pour symboliser la déforestation  


Le WWF, Greenpeace et Bos+ ont mené une action de sensibilisation pour la protection des forêts ce matin sur le terrain de football du stade communal de Schaerbeek. En présence de la ministre fédérale de l’Environnement, les ONG ont inscrit “Together4Forests” en lettres de feu sur la pelouse afin de rappeler qu’une superficie équivalente à la taille d’un terrain de football est déboisée toutes les deux secondes dans le monde. WWF, Greenpeace et Bos+ ont remis les signatures des 87.000 Belges qui réclament une loi européenne contre la mise sur le marché de produits importés responsables de la déforestation.  




 


Plus de trois cents bougies ont été allumées ce matin sur la pelouse du terrain de football du stade communal de Schaerbeek. “Together4Forests” a été inscrit en lettres de feu pour rappeler qu’un terrain de football est déboisé toutes les deux secondes dans le monde. En 2020, la déforestation en Amazonie brésilienne a atteint le plus haut niveau de ces douze dernières années. La perte de forêts accélère le déclin de la biodiversité et le changement climatique. L’Europe est responsable de plus de 10% de la déforestation en raison de sa forte demande de produits tels que la viande de bœuf, le soja, l’huile de palme, le café ou le cacao.  




Dans sa stratégie biodiversité 2030, la Commission Européenne prévoit d’élaborer une loi en 2021 pour s’attaquer à l’empreinte déforestation de l’Union Européenne. Une consultation publique était ouverte du 11 septembre jusqu’au 10 décembre. La campagne Together4Forests, menée par plus de 160 ONG a mobilisé près de 1,2 millions de citoyens, dont plus de 87.000 Belges. Les signataires exigent que leurs achats ne soient pas responsables de la destruction des habitats naturels et de violations des droits humains. La loi européenne devrait par ailleurs obliger les producteurs à examiner leur chaîne d’approvisionnement pour vérifier qu’elle est libre de déforestation, destruction d’écosystèmes naturels et violations de droits humains.  




Le WWF, Greenpeace et Bos+ ont remis les 87.051 signatures belges à la ministre fédérale de l’Environnement Zakia Khattabi pour l’encourager à soutenir la future loi européenne. Les signatures seront aussi remises aux ministres wallonne et flamande de l’Environnement.