WWF belgique belgie header2 WWF belgique belgie header2

Qui sommes-nous ?

Le WWF est une organisation mondiale qui propose des solutions pour protéger et restaurer la nature dans le monde entier. Nous agissons sur le terrain et intervenons dans les décisions politiques, main dans la main avec une communauté forte de personnes qui souhaitent un monde meilleur. Ensemble, nous sommes déterminé(e)s à mettre fin à la perte de biodiversité : des tigres, éléphants et autres espèces en voie de disparition à des lieux uniques tels que l’Amazonie ou encore l’océan, gardiens de la vie sur Terre et de notre bien-être.

 

Le WWF est l’une des organisations internationales de conservation de la nature indépendantes les plus étendues et les plus respectées au monde. Notre réseau est composé de plus de 90 bureaux dans plus de 100 pays. Nous agissons aussi bien à l’échelle locale que globale.

Le WWF est né en 1961. Il coordonne aujourd’hui plus de 1 000 projets à travers le monde. La plupart des projets WWF se déroulent à l’échelle locale et sont très diversifiés. Ils vont de la plantation d'arbres au Congo à des actions de visibilité dans votre supermarché. De la sauvegarde de l’habitat des orangs outans à la création de réserves pour le panda géant.

Notre mission

Le WWF agit pour mettre un terme à la dégradation de l’environnement de notre planète et pour construire un avenir où l’humain vit en harmonie avec la nature, en œuvrant à la conservation de la biodiversité, en veillant à ce que l’utilisation des ressources naturelles soit durable et en promouvant la réduction de la pollution et de la surconsommation. 

Nos principes

Le WWF :

  • est global, indépendant, multiculturel et apolitique
  • utilise les informations scientifiques les plus fiables et les plus récentes pour évaluer chaque problème et dégager des solutions
  • cherche le dialogue et évite les confrontations inutiles
  • construit des solutions de conservation concrètes à travers une combinaison de projets de terrain, d’initiatives politiques, de renforcement des capacités et de travail d’éducation
  • implique les communautés locales et les peuples indigènes dans la planification et l’exécution de ses programmes de terrain, en respectant leur culture et leurs besoins économiques
  • opère d’une manière efficace en termes de coûts et utilise les fonds des donateurs dans la plus grande transparence

Notre historique

 

WWF evolution evolutie logo

1961-1969

En 1960, Sir Julian Huxley, alors directeur de l'UNESCO, se rend en Afrique de l’Est pour établir un état des lieux de la faune dans cette région. Il est consterné par ce qu'il découvre. La nature est tout simplement détruite et la chasse fait des ravages. Sir Huxley décide qu'il est temps que le public sache : la plupart des espèces sauvages d'Afrique de l'Est pourraient disparaître dans les 20 prochaines années. Au printemps 1961, un groupe de scientifiques et d’experts se rassemblent pour fonder une organisation capable de lever des fonds pour protéger la nature. Le siège est établi en Suisse dans la ville de Morges, sur les rives du lac Léman. Le 29 avril 1961, le groupe rédige le 'Manifeste de Morges' qui jette les fondations du WWF tel que nous le connaissons aujourd’hui. À la même époque, le zoo de Londres vient d'acquérir son premier panda géant « Chi-Chi ». Séduit par ce bel animal à la fourrure noire et blanche, le groupe d'experts le choisit comme porte-drapeau. Depuis, nous arborons fièrement le panda comme symbole de notre travail de conservation. Le WWF, à l'époque 'World Wildlife Fund', est officiellement enregistré le 11 septembre 1961 comme organisation caritative. Notre mission peut commencer. La récolte de fonds est lancée. En à peine trois ans, nous avons réussi à récolter plus d'1,4 millions d'euros. Cet argent est directement reversé à des organisations non-gouvernementales qui mènent des projets de conservation partout dans le monde.

1970-1979

Dans les années '70, nous lançons plusieurs programmes de conservation pour les tigres, les rhinocéros, les forêts et les océans. Nous devenons une institution internationale impliquée dans tous les problèmes importants de conservation. Le projet tigre a permis la création de neuf réserves en Inde. Notre première campagne pour les forêts tropicales a donné naissance aux 350 projets actuels.

1980-1989

Nos projets de conservation ne concernent en effet pas que les animaux, nous travaillons aussi pour protéger leurs habitats et les populations humaines qui y vivent. Il était donc temps pour nous de mieux adapter notre nom à notre travail. Dans les années '80, le 'World Wildlife Fund' (le Fonds mondial pour la vie sauvage) devient le 'World Wide Fund for Nature' (le Fonds mondial pour la nature). Le WWF choisit la coopération, notamment avec les gouvernements, plutôt que la confrontation.

Grâce à cela, nous parvenons à établir le moratoire sur la chasse à la baleine (1986) et la création de sanctuaires pour ces mammifères marins.

1990-1999

Au cours des années 90, nos méthodes évoluent. Nous travaillons de plus en plus avec les gouvernements pour les encourager à prendre les bonnes décisions. C'est à cette période que FSC et MSC sont créés. Nous nous engageons pour un traité international sur le climat, qui voit le jour en 1997 à l’issue de la conférence de l’ONU à Kyoto. À un niveau plus local, nous impliquons au maximum les populations indigènes dans les prises de décisions afin qu'elles puissent elles-mêmes tirer les bénéfices de leur environnement et en prendre soin.

2000-2010

À l'aube du nouveau millénaire, nos objectifs évoluent. Nos efforts ne sont plus localisés et focalisés sur une seule espèce à la fois mais deviennent nationaux, régionaux voire globaux. Notre mission : stopper la dégradation de notre environnement naturel et construire un futur où l'homme vivra en harmonie avec la nature.

Le WWF aujourd’hui

En plus de 50 ans, nous sommes devenus l'une des organisations de conservation les plus grandes et les plus respectées au monde. Nous pouvons compter sur plus de cinq millions de sympathisants à travers les cinq continents. Nous menons actuellement plus de 1 000 projets dans plus de 100 pays. Tous ces projets et toutes nos activités participent à notre seul objectif : freiner la dégradation croissante de notre environnement naturel et aider les habitants de la Terre à vivre en harmonie avec la nature.