WWF strategie header WWF strategie header

Notre stratégie

La branche belge du WWF a été créée en 1966 et compte 100 000 sympathisants. Si, à l’échelle globale, le WWF mène plus de 1 000 projets au sein de 35 régions prioritaires, le WWF-Belgique finance et/ou implémente ses propres projets de conservation. En Belgique, le WWF mène des actions de sensibilisation auprès du grand public, des écoles, des entreprises, des communes ou encore des décideurs politiques.

 

Nos régions prioritaires

Le WWF-Belgique concentre ses actions sur six régions principales, à savoir l’Amazonie, le Bassin du Congo, l’Afrique de l’Est, le Grand Mékong ainsi que la région Danube-Carpates.

Leur point commun ? L’incroyable mais fragile biodiversité qu’elles renferment, notamment au sein de leurs forêts et zones boisées, qui sont soumises à des pressions sans précédent. Ces régions comptent en effet parmi les plus critiques au monde en termes de déforestation. Si elle ne figure pas sur la carte des principaux fronts de la déforestation identifiés par le WWF, la région des Carpates est néanmoins essentielle car elle héberge les plus grandes forêts vierges d’Europe, refuge des grands carnivores tels que l’ours brun, le loup ou le lynx eurasien.

L’importance des forêts

Les forêts abritent non seulement une biodiversité exceptionnelle et certaines des espèces les plus emblématiques de la planète mais procurent également un lieu de vie et de subsistance à des milliards de personnes. Le WWF est déterminé à mettre fin à la destruction des forêts vitales de la planète. Pour atteindre cet objectif, l’accent doit être mis en priorité sur les forêts les plus en danger. Le WWF a donc identifié 11 fronts de la déforestation, à savoir les régions les plus susceptibles d’être exposées dans un futur proche à des activités de déboisement ou à une forte dégradation.

Afin de lutter contre ces menaces, nous prônons, au WWF-Belgique, la protection des forêts et la certification d'une gestion forestière responsable (FSC). Nous réclamons en outre l'instauration d'une législation stricte contre l'abattage illégal et l’importation de bois issu de ces activités.