Le WWF et 39 experts écrivent une lettre ouverte à nos gouvernements à l'occasion de la Journée Mondiale des Zoonoses.

2020-07-06 11:09:59

Bruxelles, 6 juillet 2020 - À l'occasion de la Journée Mondiale des Zoonoses, ce lundi 6 juillet, le WWF publie une lettre ouverte, signée par 39 experts, dont certains de nos virologues et épidémiologistes les plus célèbres. Ils appellent à s'attaquer aux causes profondes de la pandémie qui touche le monde entier, à savoir la destruction de la nature et le commerce et la consommation d'animaux sauvages. La lettre est publiée aujourd'hui dans plusieurs journaux. La version complète peut être consultée sur le site web du WWF. 

Dans cette lettre, les experts soulignent le rôle que la Belgique peut jouer dans la réduction des risques sanitaires en réduisant son empreinte croissante et en s'attaquant au commerce et à la consommation illégaux d'espèces animales sauvages. Par exemple, plusieurs études montrent que 4,6 tonnes de viande de gibier sauvage transitent chaque mois à Brussels Airport. Un chiffre inquiétant que le WWF a déjà mentionné. Les experts appellent notamment les gouvernements à montrer leur engagement à renforcer les contrôles et les sanctions dissuasives pour mettre fin au commerce illégal de viande de brousse.  

La lettre ouverte demande aux gouvernements de s'attaquer à toutes les causes des foyers de zoonoses en reconnaissant le lien étroit entre notre santé et la nature. La crise sanitaire de la COVID-19 démontre la nécessité et la force des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux qui travaillent ensemble pour un réel changement.  

Lisez la lettre complète ici

 

39 experts signent cet appel

Prof. Dr. Kevin Ariën ( Institut de Médecine Tropicale Anvers), Prof. Dr. Dries Bonte (UGent), Dr. Anne-Lise Chaber (Université d’Adelaïde), Steffi Dekegel (Koninklijke Maatschappij voor Dierkunde Anvers), Prof. Dr. Jeroen Dewulf (UGent), Dr. Lucette Flandroy (retraitée du SPF Santé Publique), Prof. Dr. Marius Gilbert (ULB), Dr. Anne Laudisoit (EcoHealth Alliance), Antoine Lebrun (WWF Belgique), Prof. Dr. Herwig Leirs (Université d’Anvers), Prof. Dr. Luc Lens (UGent), Prof. Dr. An Martel (UGent), Dr. Mutien Garigliany (ULg), Dr. Sophie Gombeer (Institut Royal des Sciences Naturelles), Dr. Sophie Gryseels (KU Leuven), Prof. Dr. Hajaniaina Ratsimbazafy (VUB & ULB), Tom Hellebuyck (UGent), Elke Hellinx (KU Leuven), Dr. Jean Hugé (VUB & Open Universiteit van Nederland), Dr. Luc Janssens de Bisthoven (Institut Royal des Sciences Naturelles, CEBioS), Prof. Dr. Piet Maes (KU Leuven), Prof. Dr. Erik Matthysen (Université d’Anvers), Kenny Meganck (Musée royal de l’Afrique centrale), Prof. Dr. Patrick Meyfroidt (UCLouvain), Prof. Dr. Frank Pasmans (UGent), Dr. Véronique Renault (ULG), Dr. Sophie Roelandt (indépendante), Dr. Lieze Rouffaer (UGent), Dr. Sofie Ruysschaert (WWF België), Prof. Dr. Claude Saegerman (ULG), Dr. Frederik Van de Perre (Université d’Anvers), Prof. Dr. Steven Van Gucht (Sciensano), Prof. Dr. Maarten Vanhove (Université d’Hasselt), Prof. Dr. Sophie Vanwambeke (UCLouvain), Dr. Elin Verbrugghe (UGent), Dr. Erik Verheyen (Institut Royal des Sciences Naturelles & Université d’Anvers), Dr. Muriel Vervaeke (Agentschap voor Natuur en Bos Flandre), Dr. Jacob Willie (Koninklijke Maatschappij voor Dierkunde Antwerpen), Dr. Jella Wauters (UGent & Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research)

porte-parole

WWF