COVID-19: La Coalition Climat demande une task force pour une reconstruction durable

2020-04-24 14:40:02

Bruxelles, 24 avril 2020 - En marge de la “Global Climate Strike Online” de ce vendredi 24 avril, la Coalition Climat appelle les autorités belges à mettre en place une task force pour garantir que la reconstruction de l’économie après le COVID-19 soit juste et durable. A l’instar de ce que le gouvernement finlandais a mis en place, la Belgique doit elle aussi établir un groupe de travail pour assurer que la réponse que nous donnerons à la récession économique contribue à la construction d’une société qui réponde à la fois aux urgences sociales et planétaires.

Nous sommes à une tournant de notre Histoire”, explique Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat. "Il est donc crucial de prendre les bonnes décisions pour que la reconstruction de notre économie se transforme en opportunité pour une transition accélérée vers une société juste et bas carbone.” Ces décisions de court terme doivent s'inscrire dans une vision de long terme qui permette de lutter efficacement contre le réchauffement climatique, la disparition massive de la biodiversité et les inégalités sociales.

Ces décisions doivent être basées sur la science, soumises à un contrôle démocratique et prises en concertation avec la société civile et les secteurs concernés. La Coalition Climat demande donc à la Belgique de mettre rapidement en place un groupe de travail spécifique, associant des spécialistes issus du monde académique et de la société civile. Ce 23 avril, elle adresse un courrier à ce sujet à la Première ministre, demandant d’être associée aux négociations en cours sur la réponse économique durable qui sera donnée à l’après COVID-19. Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pendant un an pour réclamer plus d’ambition pour le climat. Aujourd’hui, notre économie est à l’arrêt et un soutien important sera nécessaire pour garantir le bien être de chacun. Nous sommes à un carrefour, le moment est donc venu de choisir un chemin juste et durable.

La crise actuelle montre les liens ténus entre environnement, santé et économie. “Le mot d’ordre ‘prenons soin les uns des autres’, qui nous a permis de faire face à la crise, prend donc un nouveau sens : en prenant soin de la planète, nous prenons soin de nous-mêmes et nous assurons le bien-être des générations futures. Un Green Deal réellement ambitieux offrirait un cadre idéal pour associer ces différentes dimensions”.conclut Nicolas Van Nuffel.