WWF finance financiele instellingen header WWF finance financiele instellingen header

Finance

Qu’arriverait-il si les institutions financières du monde entier investissaient en majorité dans des entreprises qui produisent de façon durable ? Au WWF, nous considérons la finance comme un puissant levier de changement.

 

Un levier de changement majeur

Rouage essentiel de notre système économique, le secteur financier pourrait en effet jouer un rôle considérable dans la transition vers une société durable, en incitant les entreprises à réduire leur impact sur la nature et à modifier leurs stratégies commerciales tout en proposant des mécanismes financiers qui soutiennent des solutions durables, pour une meilleure protection de l’environnement. Or, jusqu’à présent, la plupart des grandes banques commerciales et d'investissement ne tenaient pas particulièrement compte des problématiques environnementales et sociales dans leurs opérations. Aujourd'hui, cependant, les banques et leurs principaux acteurs commencent à prendre conscience de leur importante responsabilité quant aux impacts environnementaux et sociaux des activités qu’ils financent.

Pour un cadre financier européen ambitieux

À ce jour, l’Union européenne n’a pas encore élaboré un cadre financier et fiscal complet et intégré qui permette la mise en œuvre de politiques durables au moyen de financements adéquats. Le WWF estime que trois éléments devraient être inclus dans un tel cadre financier :

  • Mettre fin aux subsides dommageables à l’environnement, y compris ceux du Budget de l’UE, et initier une réforme fiscale environnementale au sein de tous les États Membres pour taxer les opérateurs économiques dont les comportements ont une incidence négative sur l’environnement.
  • Recentrer les dépenses publiques sur les économies durables. Les institutions financières publiques, dont la Banque européenne d’investissement, devraient être les premières à implémenter des normes strictes en la matière.
  • Encourager la finance privée à soutenir de manière concrète le secteur de l’économie durable. L’ampleur du défi environnemental est telle que les fonds publics ne suffisent plus ; le financement privé doit être largement mobilisé.

Nous avons un besoin urgent de nouveaux modèles économiques, qui soutiennent de meilleurs modes de production et de consommation. Et pour permettre à ces modèles de se développer, il est essentiel que nous mobilisions le capital financier.

PUBLICATIONS

RAPPORTS

DOCUMENTS DE POSITIONS