WWF socio bosque header WWF socio bosque header

Socio Bosque

PRÉSERVER LES FORÊTS ÉQUATORIENNES

Les forêts d’Équateur ne constituent pas seulement un gigantesque rempart contre le réchauffement global, elles sont aussi la patrie d’innombrables êtres humains et animaux, dont le majestueux jaguar. Mais leur habitat se réduit à vue d’œil : chaque année, quelque 100 000 hectares de forêt tropicale disparaissent en Équateur. Le WWF-Belgique entend lutter contre ce phénomène en collaborant au programme Socio Bosque, qui contribue à la fois à la protection de la forêt et au bien-être des communautés indigènes et des propriétaires forestiers.

Les gardiens de la forêt

Indiens et Équatoriens de Mira et Pastaza vivent dans la forêt depuis des générations. Celle-ci constitue leur environnement naturel, qui garantit leur bien-être et sur lequel repose leur culture séculaire. Malheureusement, face à la pression économique, certaines communautés sont tentées de pratiquer la déforestation sur leurs propres terres au profit de l’agriculture ou de la vente de bois, voire de vendre leurs terres à des entrepreneurs privés.

Protéger la forêt et améliorer le bien-être des communautés locales

Le programme Socio Bosque s’efforce d’apporter une réponse à ce problème en assurant la protection des forêts tout en contribuant au développement des populations. Dans le cadre de ce programme, les autorités équatoriennes offrent une compensation financière aux propriétaires terriens et aux communautés indigènes pour chaque hectare de forêt qui sera préservé durant une période de 20 ans. Cet argent peut par exemple être investi dans l’enseignement, et contribuer ainsi au développement et au bien-être des communautés locales.

Impliquer les communautés indigènes

Beaucoup de communautés locales (Indiens, peuples autochtones, fermiers) ne connaissent pas le programme Socio Bosque. C’est pourquoi le WWF-Belgique a très vite développé une vaste campagne de sensibilisation. Nous discutons également régulièrement avec les membres des communautés et leur apportons un soutien technique pour faciliter leur participation au programme, avec une attention particulière portée à l’implication des femmes dans les processus de décision. Nous les aidons ainsi à baliser les zones à protéger, à remplir les formalités et à gérer au mieux les apports financiers qu’ils reçoivent.

Depuis le début du projet en 2015, plusieurs communautés ont introduit une demande d’adhésion au programme Socio Bosque. Le WWF assure le suivi des contrats et soutient les communautés dans le lancement de leurs actions de reboisement.

Le WWF-Belgique continuera à informer les habitants à propos du programme Socio Bosque et à les encourager à y participer jusqu’à la fin de l’année 2016. Bien que la participation du WWF à ce projet se termine fin 2016, le WWF développe actuellement un vaste programme de reboisement dans la région pour les cinq prochaines années. 

Plus d'informations