WWF leopard amour amoerluipaard header WWF leopard amour amoerluipaard header

Léopard de l'Amour

Le léopard de l'Amour est la seule sous-espèce de léopard qui vit dans les forêts tempérées. Depuis les années 1970, le félin a perdu 80 % de son territoire. Il ne reste aujourd’hui que 65 individus à l'état sauvage. Mais tout n’est pas perdu.

 

Le léopard de l'Amour, du nom du fleuve Amour, vit dans les forêts tempérées de l’Extrême-Orient russe. Prédateur solitaire et nocturne, il se nourrit principalement de chevreuils, de cerfs Sika, de petits sangliers sauvages, de lièvres, de blaireaux et de chiens viverrins. Plus petit que ses cousins africains, le léopard de l’Amour possède néanmoins de plus longues pattes et les rosettes de son pelage sont plus espacées et plus denses.

QUELLES SONT LES MENACES PRINCIPALES ?

Entre 1970 et 1983, le félin a perdu 80 % de son territoire. En cause : la déforestation, les feux de forêts et la conversion des terres au profit de l'agriculture. Le léopard de l’Amour est aussi grandement menacé par le braconnage et la diminution du nombre de ses proies. En effet, les ongulés dont se nourrit le léopard de l’Amour sont eux aussi victimes du braconnage et souffrent de la disparition des forêts. Le faible nombre d’individus augmente par ailleurs les chances de consanguinité, qui entraîne à son tour une diminution de la fécondité.

Bien qu’extrêmement vulnérable, le léopard de l’Amour se porte mieux. Le dernier recensement effectué en 2015 fait état de 65 animaux, c’est-à-dire 35 de plus qu’en 2008. 57 d’entre eux vivent actuellement dans la réserve naturelle « Land of the Leopard National Park ». Cette réserve, établie en 2012 avec le soutien du WWF, couvre 60 % de l’habitat du félin. huit à 12 léopards supplémentaires vivraient en Chine, dans les zones situées à la frontière du Parc national russe.

QUE FAIT LE WWF ?

Le léopard de l'Amour est une espèce prioritaire pour le WWF. Afin qu’il puisse survivre et prospérer dans son habitat naturel, nous soutenons les activités anti-braconnage sur l’ensemble de son territoire dans l’Extrême-Orient russe. Nous mettons en place des programmes pour arrêter le trafic et accroître la population de ses proies. Notre travail se concentre également sur la restauration des forêts et la lutte contre les feux de forêts.

  • Statut
    En danger critique d'extinction
  • Population
    Environ 60
  • Nom scientifique
    Panthera pardus orientalis
  • Taille et poids
    120 à 200 cm, 25 à 48 kg
  • Reproduction
    1 à 4 petits tous les 2 ans
  • Région
    Extrême-Orient russe, nord de la Chine