WWF bonobo header2 WWF bonobo header2

Bonobo

Les bonobos et les chimpanzés sont les plus proches cousins de l’homme. Les bonobos vivent dans de vastes forêts tropicales difficilement accessibles au sud du fleuve Congo. Leur protection est un défi, mais aussi une urgente nécessité.

 

Bonobos et chimpanzés se ressemblent étroitement. Les deux espèces partagent près de 99 % de leur ADN avec les humains. Cela fait d’eux nos plus proches parents. Jadis, ils étaient considérés comme une seule et même espèce. C’est en 1929, au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, qu’on découvrit que le bonobo était une espèce à part entière.

Les bonobos sont plus petits, plus sveltes et plus sombres que les chimpanzés. Ils vivent dans des groupes plus paisibles, dirigés par les femelles. Très souvent, les conflits au sein d’un groupe se résolvent par la sexualité. Toutefois, lorsque deux groupes différents se rencontrent, cela peut conduire à des combats.

QUELLES SONT LES MENACES PRINCIPALES ?

Les bonobos ne subsistent qu’au sud du fleuve Congo, en République démocratique du Congo. Les troubles intérieurs et la pauvreté croissante aux alentours des forêts qui abritent les bonobos ne font qu’aggraver la déforestation et la chasse de cette espèce menacée. Au total, entre 30 000 et 50 000 bonobos vivent encore en liberté. Leur population est en recul depuis 30 ans. Les scientifiques craignent que cette tendance s’accentue au cours des 45 à 55 prochaines années, au vu de la lenteur de leur cycle de reproduction et des menaces croissantes qui pèsent sur l’espèce.

QUE FAIT LE WWF ?

Le WWF mène un vaste projet de conservation en RDC dans les forêts de la province de Mai-Ndombe, qui abritent des milliers de bonobos. Plus à l’Est, nous avons participé en 1970 à la création du Parc national de la Salonga pour protéger les bonobos. Nous veillons à ce que les gardiens du Parc reçoivent une formation solide afin de pouvoir lutter efficacement contre le braconnage. Ce parc abrite la plus grande superficie de forêt tropicale de tout le continent africain, un refuge crucial pour les bonobos.

  • Nom scientifique
    Pan paniscus
  • Taille et poids
    70 à 90 cm (jusqu'à 120 cm debout) - 30 à 40 kg
  • Reproduction
    1 petit tous les 4 à 5 ans
  • Région
    Bassin du Congo
  • Bassin du Congo