WWF earth hour 2018 cover WWF earth hour 2018 cover

 

Ce samedi 24 mars aura lieu l’évènement incontournable Earth Hour. De 20h30 à 21h30, des millions de personnes aux quatre coins du monde éteindront symboliquement leurs lumières pour montrer que la lutte contre le changement climatique et l’impact de celui-ci sur la biodiversité nous concerne tous. Mais cette année vous pouvez aller plus loin !


Le WWF vous propose 3 actions concrètes pour, à votre niveau, agir pour la protection de notre biodiversité face au changement climatique :

  • Commandez votre kit festif digital gratuit

    Au-delà d’éteindre vos lumières le samedi 24 mars, profitez de ce moment unique pour inviter vos amis à jouer au jeu Earth Hour et à découvrir les enjeux liés au changement climatique de manière festive.

  • Demandez d'inclure la biodiversité dans nos plans climat

    À l’aide d’un dessin humoristique, utilisez le pouvoir de Twitter pour demander à nos ministres de l’Environnement d’intégrer la perte de biodiversité dans le plan national climat et énergie qui sera prochainement présenté à l'Union européenne.

  • Inscrivez un enfant au Rangerclub

    Offrez la chance à un enfant de devenir un véritable protecteur de la nature en l’inscrivant au Rangerclub, le club du WWF pour les enfants de 6 à 12 ans. Au programme : activités nature partout en Belgique, 5 magazines par an avec une foule d’infos sur les animaux et la nature et plein d’autres avantages.

Les changements climatiques entraînent une perte de biodiversité (sécheresse et dégradation des paysages, impacts sur la nourriture, réchauffement des océans, blanchissement des coraux et perte de poissons/aliments qui sont des moyens de subsistance) et cette perte de biodiversité aggrave à son tour les impacts du changement climatique (la déforestation est responsable d’un cinquième des émissions de CO2). Nous ne pouvons pas contrer un de ces phénomènes sans arrêter l'autre. C'est pourquoi à l’occasion d’Earth Hour, le WWF appelle chacun et chacune à se « connecter à la Terre ».

Earth Hour a toujours été l’occasion de célébrer l'espoir et le pouvoir des personnes qui participent aux discussions et aux solutions mondiales pour notre planète. À la suite d'une décennie d'impacts tangibles, Earth Hour 2018-2020 prendra une tournure différente :

  • Ensemble, nous avons intensément contribué à l’action climatique. Mais pour réaliser son plein potentiel, nous devons agir aujourd'hui pour mettre fin à la perte de biodiversité. Les populations d'espèces sauvages dans le monde a connu une baisse de 67 % en seulement 50 ans. Pourtant, la biodiversité constitue la base de forêts, de rivières et d’océans sains. La disparition des espèces provoquera l’effondrement de ces écosystèmes ainsi que de l'air, de l'eau, de la nourriture et de la régulation climatique qu'ils nous fournissent.
  • Nous devons être conscients de la perte de biodiversité alarmante à laquelle notre planète fait face et comprendre ce que cela signifie pour nous, tant individuellement que pour l’humanité. Cela n'a jamais été aussi urgent.
  • La perte de biodiversité se produit au plus près de chacun et chacune d’entre nous et à une échelle bien plus importante qu'on ne le pense. Une situation qui affecte tout le monde, y compris les personnes vivant dans les villes.
    • Vous avez peut-être entendu parler de la ville du Cap, qui se prépare cet été au « Day Zero » (jour zéro) - le jour où la ville viendra à manquer d'eau. Mais saviez-vous que si nous continuons à mal gérer l'eau douce et les glaciers, les montagnes et les forêts qui alimentent nos rivières, près de la moitié de la population mondiale (y compris au sein des plus grandes villes) vivra une grave pénurie d'eau d'ici 2030 ?
    • Notre nourriture dépend de la biodiversité. Aujourd'hui, 90 % des stocks de poissons dans le monde sont déjà épuisés ou surexploités et des problèmes persistent, même dans les terres. 30 % de ce que nous mangeons dépend de la pollinisation par les insectes et les changements climatiques menacent de nombreuses cultures très appréciées comme le cacao et le café.
    • Nous perdons nos forêts comme jamais auparavant. Des milliers d'espèces végétales différentes sont utilisées en médecine moderne et en détruisant les forêts, nous perdons un grand nombre de médicaments potentiels.
    • Nos océans sont sous pression. Nous déversons du plastique et des produits chimiques toxiques dans la mer, empoisonnant notre propre nourriture. Les récifs coralliens sont en train de mourir. Mais saviez-vous que les océans produisent la moitié de l'oxygène que nous respirons ?
  • Pourquoi tout cela est-il important ? Tout simplement parce que notre avenir ne peut être prospère sur une planète surexploitée. La perte sans précédent de biodiversité que nous observons aujourd'hui est une menace existentielle pour la vie humaine et le développement économique. La nature n'est pas loin de nous mais au contraire tout proche et sans elle, nous n'existerions pas. 

Notre planète se trouve à un carrefour critique et nous avons le choix de la diriger vers l'avenir que nous voulons pour nous-mêmes et la nature avec laquelle nous partageons cette Terre. Il n’existe pas de planète B. Il est dans notre intérêt de mettre un terme à la perte de biodiversité et d'inverser cette tendance négative. Ceci est un appel à l’éveil des consciences. À l’occasion d’Earth Hour, que chacun et chacune fasse partie de la solution. Nous pouvons faire la différence pour la protection de la nature et cela commence ici et maintenant avec Earth Hour 2018.