En février 2017, la Commission européenne a lancé une consultation publique sur le futur de notre système agroalimentaire. 258 708 Européens et 600 organisations et entreprises se sont joints à cette campagne Living Land afin de demander une réforme radicale de la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne.
 
Le 11 mai, la coalition Living Land a transféré les messages des signataires au Commissaire Phil Hogan.

 WWF Livingland

La Commission devrait communiquer sa réponse lors d’une conférence le 7 juillet 2017.

  • WWF papillon vlinder.jpg WWF papillon vlinder.jpg

    Nature

    Il n'y a pas d'agriculture sans nature. Mais l'agriculture industrielle est la cause principale de perte de biodiversité et entraîne la pollution de l'air et de l'eau et la dégradation des sols.
    Nous demandons un meilleur système agricole qui protège notre nature européenne.

  • WWF agriculteur Landbouwers WWF agriculteur Landbouwers

    Agriculteurs

    La PAC représente presque la moitié du budget européen mais la plupart des petites et moyennes exploitations agricoles ont disparu. Pourquoi ? Parce que la plupart du budget de la PAC est alloué aux 20 % d'entreprises agricoles les plus riches. Nous demandons un système plus juste !

  • WWF nourriture voeding WWF nourriture voeding

    Nourriture

    Nous sommes ce que nous mangeons : notre santé est complètement liée à la variété et la qualité de notre nourriture. Mais les aliments de notre assiette ont pour beaucoup été contaminés par des pesticides et n'ont pas de saveur...
    Nous demandons une nourriture de qualité qui ait le goût de la nature !

Faits marquants

 

  • Le taux d'emploi dans le secteur de l'agriculture a baissé de 25 % au cours de la dernière décennie.

  • Les politiques agricoles de l'Europe ont entraîné un effondrement des populations européennes d'oiseaux.

  • 57 % de nos oiseaux des champs ont disparu depuis 1980.

  • L'agriculture intensive constitue une menace considérable pour les papillons européens !

  • 24 % des espèces européennes de bourdons sont menacées d'extinction.

  • L'Européen moyen consomme 70 % de protéines de plus que recommandé.